Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 07:31

voyages 3000 À bord d'un airbus A380, le commandant de bord fait une annonce:

-Mesdames et Messieurs, pour mon dernier vol, j'aimerais faire ce que, en trente ans de carrière, je me suis toujours refusé à faire; un looping!
Mais avant , j'aimerais avoir votre accord.


-le looping, le looping, le looping s'exclament les passagers emballés.


Le commandant de bord, ému se lance dans la figure de voltige aérienne et réussit un impeccable looping.

C'est alors qu'un type sort des toilettes:


-Dites donc, c'est pas bientôt fini vos conneries!


 

bonne journée à tous , attention si vous prenez l'avion!!!


Repost 0
30 octobre 2011 7 30 /10 /octobre /2011 05:59

Suite à l'annonce faite à sa mère,

le jeune homme a déjà choisi ses invités pour le mariage :


L'maître d'école et ses potaches
Le maire, le bedeau, le bougnat
Négligeaient carrément leur tâche
Pour voir ça
Le facteur d'ordinaire si preste
Pour voir ça, n'distribuait plus
Les lettres que personne au reste
N'aurait lues
Pour voir ça, Dieu le leur pardonne
Les enfants de coeur au milieu
Du Saint Sacrifice abandonnent
Le saint lieu
Les gendarmes, même mes gendarmes
Qui sont par nature si ballots
Se laissaient toucher par les charmes
Du joli tableau

 

les voilà donc partis convoler en juste noces ,vous les voyez tout devant !

Nous sommes toujours sur l'étang de Chalonnes, là où il avait fait part de la bonne nouvelle à sa chère Mère!

 

DSCN6997

cette histoire , était l'occasion de faire un  petit clin d'oeil à Georges Brassens ,

Repost 0
29 octobre 2011 6 29 /10 /octobre /2011 08:24

                             RiRE:

 

Un jeune homme annonce à sa mère qu'il est amoureux,  et  souhaite se marier !

à l'annonce de cette nouvelle , il lui dit:

-Viens, suis moi on va faire un tour pour te détendre !

DSCN6996-copie-1Tout en se baladant sur l'étang de Chalonnes ,il lui murmure:

-j'ai invité ma chérie et ses deux copines à prendre le thé.

Le lendemain, il revient avec trois jolies filles, ils discutent un bon moment et, finalement , le jeune homme demande à sa mère:

DSCN6897.JPG

- retournes-toi doucement et essaies de deviner laquelle des trois j'ai décidé d'épouser!

-alors maman, à ton avis, qui crois-tu que je compte épouser ?


-Celle qui nous suit!

-Wahow ! c'est super, tu as deviné! comment as-tu fait?

-Simple , elle me tape déjà sur les nerfs....

DSCN6999-copie-1.JPG

une histoire que j'ai lu sur un magazine et que j'ai eu plaisir à vous retranscrire à ma façon....

 

bonne journée ....

à suivre pour le mariage !

Repost 0
7 juillet 2011 4 07 /07 /juillet /2011 16:31

 

3545020006696.jpg

Histoire d'un paysan et sa truie



C'est un couple de paysans qui a, depuis quelques années, une magnifique truie. Or, la dame, qui prévoit l'avenir et le business potentiel dit un jour à son mari :

- L'Gustave, y faudrait absolument que la truie aie des petits.
- D'ju la Marie, c'est ben vrai, mais comment faut' y qu'on fasse ?
- Ben, tu prend l' bestiau et tu vas l' porter chez l' Fernand qu'a un verrat qu'a d' qoué.

Aussitôt dit, aussitôt, fait, l' Gustave embarque l' bestiau dans sa brouette et fait le voyage (5 km !) jusque chez l' Fernand.
Arrivé sur place, il explique ce qu'il veut et demande à son voisin:

- L' Fernand, comment qu' j' verrions qu' l' affaire est faite ?
- C'est simple, si d' main matin l' bestiau se roule dans la boue, c'est bon, s' y s' loule dans l'herbe, y faut revenir.

Voyage de retour (5 km !),l' brav gars se r'pose , et le lendemain matin, l' Gustave demande à la Marie :

- Qu' é fait-y l' bestiau ?
- Y s' roule dans l'herbe, l' Gustave !
- Crévindju mossi biesse , y va co devoir y aller ...

Le même manège se répète plusieurs jours de suite, et puis le matin, l'Gustave depuis le fonds de son plumard demande :

- Qu'é fait-y l'bestiau ?
- L'est déja dans la brouette, l' Gustave ...

Repost 0
1 juillet 2011 5 01 /07 /juillet /2011 06:15

 

 

 

 

Après avoir pris ma retraite, ma femme a insisté pour que je l'accompagne dans son shopping, chez Carrefour. Malheureusement, comme la plupart des hommes, je trouve cette tâche ennuyeuse et préfère entrer et sortir rapidement.

 

Hélas, ma femme est comme la plupart des femmes, elle aime faire du shopping pendant des heures et des heures!...Hier, ma chère épouse a reçu la lettre suivante de Carrefour.


gondole-de-magasin-858858z1.jpg

Chère Mme Dupont,


Au cours des six derniers mois, votre mari a été à l'origine de plus

d'un problème au sein de nos magasins. Nous ne pouvons tolérer ce comportement et sommes contraints de vous interdire, à tous les deux, l'accès à nos magasins. Nos plaintes contre M. Dup ont sont énumérées dans l'historique ci-après et documentées par nos caméras de surveillance vidéo.

 

 

 

Le 15 juin:Il a prit 24 boîtes de préservatifs pour les mettre au hasard dans les chariots des autres clientes quand elles ne regardaient pas! 


 

Le 2 juillet:Il a réglé tous les réveils dans le rayon des articles ménagers/literie  pour qu'ils se déclenchent à intervalles de 5 minutes. 

 

 

reveil

 

Le 7 juillet:Avec une boîte de concentré de tomate, il a fait une traînée de jus de tomates sur le sol conduisant à la toilette des femmes. 


Le 15 août:Il a monté une tente dans le département de camping et proposait aux autres clients d'amener des couvertures et oreillers.  

 

c1b1874ee8e872b355f1208a5993c3c7.jpg

Le 23 août:Quand un employé a demandé s'il pouvait l'aider, il a commencé à pleurer et a crié, «Pourquoi vous ne me laissez pas tranquille?» 

 

 Le 4 septembre:Il a regardé directement dans la caméra de sécurité et l'a

utilisée comme un miroir,pour allerchercher des trésors dans son nez.

 

 

Le 11 septembre:

 Il a manipulé des armes à feu dans le département de chasse et pêche et a demandé au préposé dans quel rayon se trouvaient les antidépresseurs.


 
Le 18 octobre:

 
Il s'est caché dans un rayon de vêtements, à l'intérieur d'une longue robe et

 

lorsque les gens approchait, il criait «choisis moi, choisis moi».


 
Le 21 octobre:

 
Quand une annonce est venue sur le haut-parleur, il s'est couché au sol en

 

position fœtale et a crié «Oh non! C'EST ENCORE CES VOIX!»


 

Et le dernier incident, mais pas le moindre.

 

 

Le 23 octobre:Il est entré dans une cabine d'essayage, a fermé la porte, a attendu un certain temps, puis a crié très fort, «Hé! Il n'y a pas de papier cul ici!»



On peut vraiment s’amuser à la retraite, n’est-ce pas?...

 

retraite_01.gif





Repost 0
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 06:00

- Une dame âgée était appuyée sur la rampe d'un bateau de croisière tenant fermement son chapeau pour qu'il ne s'envole pas dans le vent.  


-
Un jeune homme l'approcha et lui dit :  

"Pardonnez-moi madame, je ne veux pas me mêler de ce qui ne me regarde pas mais saviez-vous que votre robe se soulève avec ce grand vent ?

 
- Oui, je sais; répondit la dame, mais j'ai besoin de mes deux mains pour tenir mon chapeau. 


 - Mais madame, saviez-vous que vous ne portez pas de culotte et vos parties intimes sont exposées à la vue de tous !"
- La femme regarda son interlocuteur de haut en bas et répondit :


 

" Cher jeune homme, ce que vous voyez plus bas date de 75 ans... et ce chapeau est neuf d'hier !"

 

Photos vacances Maman 336phoo prise lors de mon voyage en suisse, à Vevey exactament, le jour des 100 ans du bateau le Vevey ( voir avatar du blog)

à suivre pour un prochain article....


Repost 0
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 16:25

LA CHASSE AU CANARD
(Texte de Robert Lamoureux)

Ho ! A la maison on a eu un truc terrible. On a reçus un canard vivant à la maison. On l’a reçu un dimanche matin ; ho ben Maman à dit : « on vas pas le tuer aujourd’hui, on va le laisser trotter jusqu’à demain matin et pi demain matin on l’aura sous la main ».

Alors le Lundi matin, le canard était toujours vivant.
On peut pas le retrouver, on l’cherche partout, il était monté sur le buffet didons, tout là haut sur le buffet de la salle à manger alors Papa il a dit :

 

« C’est pas dur, c’est ben simple je sais pas comment il a fait pour monter là haut mais je vois bien comment nous on va faire… y a qu’a mettre la table, sur la table on mettre une chaise, sur la chaise on mettra un banc et on mettra même un bottin sur le banc et moi je monterai sur le bottin »


Moi je me suis dit :

« C’est peut-être la bonne qui va monter », maman a pas voulu et c’est là que le drame a commencé parce que c’est Papa qui est monté, enfin je ne sais pas pourquoi je dis:

« il est monté », c’est une façon de parler parce qu’on a tous eu l’impression qu’il passait plutôt son temps à descendre ! des fois il est tombé avant de monter sur la table, des fois, quand la chaise a été sur la table, Papa est monté sur la chaise, c’est là qu’il a commencé son numéro de voltige, avec accessoire et double saut périlleux carpé, alors là ça été émouvant on sentait bien qu’il allait se passer quelque chose mais on pensait pas que ce serait aussi grave. Remarquez, de la façon dont-il s’y prenait, c’était forcé qu’on le ramasse à un moment ou un autre, mais même un gars du métier aurait jamais pu penser que ça irait si vite.


Alors il a d’abord fait un rétablissement sur le dossier de la chaise avec menton dans un barreau. Extension de la jambe droite et recroquevillement du mollet autour du bras gauche, ça ça a été sensationnel, et tout de suite après, glissade sur les rotules avec tournoiement dans l’air et réception au tapis avec mâchoires sur le radiateur, c’était fantastique. Ça c’était que le début ça, et quand le soir, vers 5 heures, on a mis la chaise sur la table, le banc sur la chaise et Papa sur le banc, il y a eu un moment de silence, et quand Papa a dit :

« vous allez me passer le bottin » , « de quelle année ? » qu’elle lui a demandé Maman, « alors passe moi celui de 50, parce que celui de 49 il manque 3 pages et ce serait trop juste ! » ça vous prenait là ! ce monument que ça a été. Ce qui a foutu tout par terre c’est que chez nous, c’est pas haut de plafond et quand le vieux c’est relevé en disant :

« ça y est » PAF, y a eu comme un bruit de DCA avec chute d’un avion lourd de B212 et alors là… si Papa s’était pas accroché au buffet, y aurait eu que demi-mal, vu que des suspensions, on en trouve encore et que des glaces de dessus de cheminée, on en trouve avec les bons de la semeuse, mais le fait était là et le pire, c’est que nous, on a rien vu du tout parce que quand il est tombé, on était tous rentrés dans le buffet, Maman était juste là où y avait les raviers et la bonne s’était fourrée la tête dans le tiroir, là où y a les quittances et moi j’étais dans le haut avec ma timbale en zinc de 1ère communion… un machin extraordinaire.

Toujours est-il que le mardi matin, le canard était toujours vivant, « alors là, maintenant, y a plus de gants à prendre avec le canard » qu’il a dit Papa « je vais chercher la hache à fendre les bûches ».

Alors là, on a senti dans l’immeuble qu’il y avait comme une odeur de sang et y en a eu du sang, y’en a eu quand il l’a laissé tomber sur le pied de Maman, y’en a eu quand il a filé l’manche dans l’œil à la bonne et y’a failli en avoir parce que moi j’ai vu passer la hache au moment où il a tapé sur le canard… le canard en plâtre, un faux qu’on avait sur une cheminée, à ce moment là, la hache s’est démanchée et j’ai vu le coin qui m’est passé à 3cm de l’œil droit et il est rentré dans le baromètre. Vous dire quelle atmosphère qu’y avait à la maison, c’était cornélien.

Enfin, le jeudi matin, le canard était toujours vivant, remarquez moi je sais ce qui c’est passé à ce moment là, « y a plus qu’une chose à faire » qu’il a dit Papa « je vais chercher le fusil ! » « non » qu’elle y a dit Maman, qu’elle avait déjà vu les horreurs de la guerre « laisse moi embrasser mon fils » qu’elle a dit avant de se glisser sous la bibliothèque. Alors là Papa il a mis 2 cartouches dans le fusil, 21 dans sa bandoulière et 18 dans la poche de son pantalon.
Comme atmosphère s’était sensationnel, aux 15 premiers coups de fusil, alors là les 15 premiers coups de fusil ça a fait un scandale… du côté canard y’a rien eu, mais à chaque coup de fusil y a quelque chose qui tombait, on se serait cru dans une baraque foraine à la foire du Trône, c’était extraordinaire. Vous pensez que nous on voyait rien à cause de la fumée, mais on sentait qui s’passait quelque chose d’anormal à la fin quand Papa avait épuisé ses munitions. Il a ouvert la fenêtre, c’était pas la peine qu’il ouvre la fenêtre vu qu’il avait viré tous les carreaux dés le début.

Et le vendredi matin, le canard était toujours vivant.
Alors là, Papa à dit : « je vais faire appel à des chasseurs !»
14 qu’il en est venu, ils ont mis la hausse sur le fusil, ils ont coincé le canard sous l’évier et ils ont tiré tous les 14 ensemble, à 70cm de l’évier ça faisait 28 balles qui sont partis d’un seul coup et le seul qui a pas pris de plomb dans les pieds il en avait plein les fesses et y s’est demandé d’où ça venait vu qu’il était derrière tout le monde et qu’il avait tiré dans le plafond.

Et le samedi matin, le canard était toujours vivant, alors depuis y continue et on le nourrit qu’avec des navets, que des navets, que des navets …


Repost 0
13 mai 2011 5 13 /05 /mai /2011 11:08

Bonjour à tous , mercredi matin Mireille ne souhaitait pas commenter ses images, voilà son message !!!

Pas envie de travailler aujourd'hui !...

Voici les photos, à vous de trouver les légendes qui leur conviennent, je laisse libre cours à votre imagination ...

"Ben oui," c'est comme ça ...

519

La grotte du Mas-d'Azil est une grotte traversante de grande taille creusée par l'Arize dans le massif du Plantaurel (Pyrénées ariégeoises). ...

ayant répondu à ses questions , elle me fit part de ses commentaires que voici:

Et si je t'envoyais toutes mes photos, c'est pas une bonne idée tout ça!

 

ah bah ça alors, eh ! c'est peut-être une bonne idée de lancer ce jeu!!!

à réfléchir!

  Mamoune


Alors on y va ? chacune son tour, à toi donc la prochaine fois!

Mireille


Et voilà comment ça  a commencé!


je vais adorer lire vos commentaires!

"A qui le tour?"

 

 

Repost 0
12 avril 2011 2 12 /04 /avril /2011 21:31

petite blague lue sur mon magazine télé:

 

Un Marsaillais qui se rend en Corse prend le ferry.

La tempête gronde, la mer est déchaînée.

Pour que le bateau reste bien équilibré,

le commandant demande aux passagers de courrir vite,

vite vers l' avant quand arrive une vague,

puis vite, vite, vers l'arrière quand elle est passée.

Et ainsi de suite pendant tout le trajet.

A l'arrivée, le cousin du Marsaillais lui demande:mer-mediterranee.jpg

-Alors, ça s'est bien passé cette traversée?

-M'en parle pas,  je suis venu à pied !

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Mamoune
  • Le blog de Mamoune
  • : Le blog d'une jeune mamie de 50 ans... je vais vous faire voyager dans mon univers de couture, cuisine et de mamie!
  • Contact

Profil

  • Mamoune
  • Jeune mamoune dynamique,manifestant des signes de curiosité, créatrice, intellectuelle, et philosophique.j'aime le contact, écouter, partage et  transmettre mes connaissances
  • Jeune mamoune dynamique,manifestant des signes de curiosité, créatrice, intellectuelle, et philosophique.j'aime le contact, écouter, partage et transmettre mes connaissances

Recherche

Mamoune chez Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez mamoune-marie sur Hellocoton