Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 septembre 2011 6 24 /09 /septembre /2011 12:57

DSCN8720           Passez une bonne fin de semaine à très bientôt...

je ne vous oublie pas...

Repost 0
22 septembre 2011 4 22 /09 /septembre /2011 07:14

Je ne pouvais m'arrêter sur une visite de trois jours, je reviens avec quelques précisions qui selon moi et à la suite de vos commentaires ,se devaient pour teminer ces journées du patrimoine sur l'histoire de cette Ville .

DSCN8646                                  Une des entrées de la ville ...

 

 

 

je vous présente notre guide, il pointe le doigt sur un constat, celui la difficulté de garder ou non l'enduit des maisons, qui  chaque année selon les tons retenus peuvent varier en couleur !

 DSCN8430DSCN8469

                                     Une fontaine sur une des places de la ville ...

Lors de cette visite il m'a manqué le bruit des calèches et le pas des chevaux dans les rues, les combats fictifs (bien sur ) des mousquetaires de Richelieu.

Je me suis renseignée et voici ce que je vous propose pour bien terminer cette visiste ...

 

 

 

Festival Cape et Épée

Créé en 1997, dans le cadre de l'année du « Richelais », à l'initiative du Conseil Général d'Indre-et-Loire, le Festival de « Cape & Epée a lieu tous les deux ans, le 3ème week-end de juillet. Prochaine édition, les 21 & 22 juillet 2012.
 
La cité du cardinal va revivre, le temps d'un week-end, au coeur du XVIIe siècle !

 

Tout au long de la manifestation, les rues de la ville de Richelieu, investies par 300 acteurs costumés, amateurs et professionnels, seront le théâtre de scènes vivantes où danses et contes se mêleront aux duels et escarmouches.

 

Escrime & Cavalerie

 

Emblématique du temps des mousquetaires, ces thèmes seront développés à travers des mises en scène de duels dans les rues de  la cité.

C'est près d'une centaine d'escrimeurs  de  la France entière : Histod'armes, Scaramouche, Les Compagnons de la Noue Bras de Fer, les Vils Faquins et  Les Lames sur Seine  qui mettront en valeur l’art de manier  l’épée et feront revivre les aventures des «Trois Mousquetaires »

Des ateliers  d'escrime de  spectacle permettront également à tous ceux qui le souhaitent, petits et grands, de s'initier aux techniques d'épées.

Des cavaliers défileront dans les rues et dans le parc du château. Ils présenteront  voltiges,  cascades et dressages dignes des aventures de Cape et d'Epée.

Un spectacle de « fauconnerie-équestre » exceptionnel sera à l'honneur comme au temps de Louis XIII et de son premier favori le Duc de Luynes.

 

Animations de rue

 Des musiciens, danseurs, comédiens et saltimbanques, en costumes d'époque, investiront les rues, les places, les tavernes et autres lieux de la cité, transformés en véritable « théâtre vivant ».

Des balades  en calèche, en poney ou chaise à porteurs, à votre guise, selon le personnage que vous désirez incarner le temps de la fête, vous seront offertes !

 

Outre les animations déambulatoires, d'autres sont permanentes tout au long de la manifestation :

 

campement de  mousquetaires avec démonstration de tire aux mousquets et arquebuses


campement de saltimbanques où les visiteurs s'initieront au jonglage, échasses et autres arts de la rue ainsi qu'à des  jeux anciens.

mon weekend ; connaissance de notre patrimoine fut très enrichissant ,

Repost 0
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 23:28

Entrons au parc qui se situe en face d 'un des portes de la Ville, le chateau était construit à l'exterieur de cette enceinte , vous pourrez voir les plans ci-dessous ..

DSCN8653Ce projet novateur qui lie la construction d’un château et d’une ville dans un même programme, préfigure le chantier de Versailles. Le parc de Richelieu, d’une superficie de 475 ha, ceint de murs, abritait le vaste domaine du Cardinal dont subsistent aujourd’hui quelques vestiges : un des dômes de l’avant-cour, l’orangerie, les caves et tout le tracé des canaux.


 

Richelieu confie à Jacques Lemercier, le soin d'édifier, à l’emplacement de la propriété familiale, un vaste château, reflet de sa grandeur et une ville nouvelle, à proximité, pour y loger sa cour.

 

  Le 1er janvier 2005, le Conseil Général d’Indre-et-Loire a repris la gestion du parc, propriété de la Chancellerie des Universités de Paris.

DSCN8731DSCN8664

                Grotte de Bacchus , pavillon d'entrée des caves du Cardinal

 

DSCN8689

   entrons et descendons à la cave du Cardinal de Richelieu ,

                   juste une toute petite idée de l'immensité de celle-ci !DSCN8698DSCN8702         en face de ces batiments, une longue allée s'o ffre à nous
DSCN8732vue générale et perspective du Château , basse-cour , anti-cour, et jardins de Richelieu! 

DSCN8711DSCN8716       nous nous approchons de la roseraie qui n'est plus très fleurie des temps-ci!

DSCN8720DSCN8745

 

Le seul élément du Château ayant survécu ; le dôme de l'aile sud qui donnait sur l'anti-cour

DSCN8725

 DSCN8742


Séquestré, vidé, dépouillé puis démoli...

Confisqué à la Révolution Française comme bien d'émigré, le château est alors vidé de ses collections et de son mobilier, puis laissé à l'abandon.

Vers 1800, l'architecte Léon Dufourny en 1796 saisit au château le plateau rectangulaire de mosaïque de marbres et de pierres dures d'une table d'apparat qui avait orné un temps le salon précédant la galerie des batailles du Roi, qui, complété postérieurement par un piètement en bois sculpté, est depuis conservé au musée du Louvre (galerie d'Apollon). Une réplique du piètement sculpté de ce meuble exceptionnel est conservée au musée des Beaux- Arts de Tours

En 1805, le château très abîmé est restitué aux héritiers Richelieu par Napoléon 1er ,qui le cèdent en 1832 au sieur Boutron, qui entreprend sa démolition quasi-complète pour en revendre les matériaux jusqu'en 1835 ; le marchand de biens Pilté-Grenet, que l'on dit membre de la célèbre Bande Noire association de "liquidateurs" d'anciens grands domaines seigneuriaux française, achète alors un ensemble de tableaux qu'il léguera en 1824 au musée des Beaux-Arts d' Orléans



Un mécène sauve ce qui reste du domaine.

En 1877 le richissime banquier parisien Michel Heine beau-père du 7e duc de Richelieu, achète le domaine, remet en état le parc et fait restaurer le pavillon des communs.

Entretemps, M. Laurence, propriétaire transitoire, s'était fait construire en 1852 dans le parc une résidence de style néoclassique dite "le Petit Château" (carte postale anc., archives pers.) assez éloignée de l'ancienne demeure, qui servit ensuite de résidence à la famille Heine, puis après 1930 de logement de fonction au conservateur du domaine.

Après la démolition de l'aile Est vers 1900 , seul le pavillon central des écuries est conservé.

En 1930, le 8e et dernier duc de Richelieu lègue le château et son parc à la Chancellerie des universités de Paris .

 DSCN8736

voilà notre visite s'achève sur une page de notre histoire de France , j'aurai encore des images de ce weekend à vous proposer, bonne journée à vous ....


Repost 0
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 06:00

La ville du Cardinal De Richelieu

 DSCN8651

 

Un peu d'histoire

En 1631, le roi Louis XIII pour remercier son ministre, le Cardinal de Richelieu, de ses éminents services, lui fait la faveur d’ériger « un bourg clos de murailles et de fossés et de bâtir une halle » et d’y établir quatre foires annuelles et deux marchés par semaine.

 

Entourée de remparts, bordés de douves, la ville se présente sous la forme d’un vaste rectangle  d’environ 620 mètres sur 390 mètres, tracé au cordeau. Elle est accessible par trois portes monumentales, la quatrième, factice, sert à respecter la symétrie de l’ensemble.

DSCN8411DSCN8401

 

Richelieu confie à Jacques Lemercier, architecte du roi,  auteur de la Sorbonne et du Palais-Cardinal (actuel Palais-Royal), le soin d'édifier, à l’emplacement de la propriété familiale, un vaste château, reflet de sa grandeur et une ville nouvelle, à proximité, pour y loger sa cour. Près de 2000 ouvriers travaillent sur le chantier, quasiment achevé à la mort du Cardinal, en 1642.

 

DSCN8408DSCN8385

Richelieu : Ville nouvelle de 17e siècle:


Exemple unique en France d’urbanisme du 17e siècle, la ville de Richelieu est située au carrefour de la Touraine, de l'Anjou et du Poitou.  Régularité et symétrie caractérisent cette « cité idéale », remarquablement conservée, aujourd’hui site classé avec sa Grande Rue, bordée de 28 hôtels particuliers, sa halle et son église du 17e siècle, ses remparts, son parc abritant les vestiges du château…autant d’invitations à venir découvrir ce joyau d’architecture et d’urbanisme.

 

 

Sur la place Nord, la place Royale (actuelle place des Religieuses), étaient situés l’Académie et le couvent. Sur la place Sud, place du Cardinal (actuelle place du Marché), se trouvent actuellement l’église et les halles en vis-à-vis, ainsi que l’Hôtel de Ville, ancien Palais de Justice.

DSCN8424DSCN8425

DSCN8391

 

 Large de 12 mètres, la Grande Rue, artère médiane, bordée de 14 hôtels particuliers, de part et d’autre, devant tous initialement être bâtis d’après un plan-type, est orientée nord-sud avec, à chaque extrémité, une place carrée.

DSCN8384Suite de l'histoire de cette ville , demain..

je vous souhaite une agréable journée..........

 

DSCN8729.JPG

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Mamoune
  • Le blog de Mamoune
  • : Le blog d'une jeune mamie de 50 ans... je vais vous faire voyager dans mon univers de couture, cuisine et de mamie!
  • Contact

Profil

  • Mamoune
  • Jeune mamoune dynamique,manifestant des signes de curiosité, créatrice, intellectuelle, et philosophique.j'aime le contact, écouter, partage et  transmettre mes connaissances
  • Jeune mamoune dynamique,manifestant des signes de curiosité, créatrice, intellectuelle, et philosophique.j'aime le contact, écouter, partage et transmettre mes connaissances

Recherche

Mamoune chez Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez mamoune-marie sur Hellocoton