Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juin 2011 3 29 /06 /juin /2011 07:29

DSCN3956.JPG

 

Sur le bord de la mare, une toute petite grenouille verte observait cinq magnifiques nénuphars, là-bas au loin.
« Que voilà de jolies fleurs ! Que voilà de jolies feuilles ! Ce serait si bien de pouvoir se reposer sur l'une d'elles » soupira la toute petite grenouille. Mais comment atteindre ces nénuphars quand on est si petite ?
« Tu n'as qu'à voler », lui dit une hirondelle qui passait par là.
« Voler ? Mais comment veux-tu que je fasse, je n'ai pas d'ailes ! » s'exclama la toute petite grenouille.
« Bah ! Alors je ne peux rien pour toi » et l'oiseau s'en alla.
La minuscule grenouille la regarda s'éloigner et soupira :
« Comme j'aimerais aller sur ces nénuphars ! »
« Tu n'as qu'à nager » lui dit une carpe gobant un moustique.
« Nager ? Mais ils sont bien trop loin, je vais me noyer ! » s'exclama la toute petite grenouille.
« Bah ! Alors je ne peux rien pour toi » et la carpe poursuivit son chemin.
La minuscule grenouille la regarda s'éloigner et soupira :
« Comme je voudrais rejoindre ces nénuphars ! »
« Tu n'as qu'à sauter, tu es une grenouille ! » lui dit un crapaud visqueux qui se prélassait sur un rocher.
« Sauter ? Mais je suis bien trop petite, jamais je ne pourrais les atteindre ! » s'exclama la toute petite grenouille.
« Bah ! Alors je ne peux rien pour toi » et le crapaud referma ses yeux globuleux.
La minuscule grenouille soupira :
« Ce n'est pas la peine, jamais je n'y arriverai. »
« Monte sur mon dos, je vais t'y conduire, c'est sur mon chemin. » lui dit une tortue qui passait par là.
Radieuse, la toute petite grenouille sauta sans attendre sur la carapace de la tortue.
« Au revoir » lança la tortue en déposant, quelques minutes plus tard, la petite grenouille sur le premier nénuphar.
Folle de joie, la toute petite grenouille passa une partie de la journée à sauter d'un nénuphar à l'autre : le premier était trop grand, le second trop mou, le troisième pas assez doux, le quatrième n'avait pas de fleur, quant au cinquième il était parfait. La toute petite grenouille huma le parfum grisant de la grande fleur blanche et finalement s'endormit épuisée. Que c'est beau une petite grenouille sur un nénuphar !
Mais quand elle se réveilla, le soleil s'était couché, il faisait beaucoup plus frais et tout à coup la toute petite grenouille se sentit bien seule. Elle réalisa alors qu'elle était bien loin du bord de la mare.
« Et maintenant, comment je vais faire pour retourner sur le bord de la mare ? » soupira-t-elle.

M.-H. Lafond

DSCN3958.JPG

Partager cet article

Repost 0

commentaires

cacao 01/07/2011 22:07



C'est trop joli ! Tendre, doux, plein de poésie. Merci beaucoup pour ce texte délicieux. Grosses bises. 



Joelaindien 01/07/2011 22:04



très sympa! bravo !



cronin 30/06/2011 19:20



Bonsoir Mamoune


Belle histoire que celle ci Mamoune, la nature a ce don de mettre entre nos mains, chaque espèce vivantes... qu'elle soit petite ou grande, laide ou belle, d'une espèce différente, toutes
cohabitent au sein de cette nature, se complète, et regissent les saisons... de celle-ci... c'est la loi de cette nature divine, respecter chaque animal, chaque insecte, chaque fleur, plantes, et
minéral... ainsi que tous ces éléments, car l'un ne va pas sans l'autre... mais savoir gérer sa vie, en harmonie avec les autres, que l'on soit petit, ou grand, l'important est cette tolérance,
ce respect devant la vie, de nos valeurs, et ne point voir trop haut, en dédaignant, et méprisant les valeurs de la vie, nos différences doivent nous rapprocher... voilà le secret de la vie, être
en harmonie universel... avec l'homme et la nature... Merci Mamoune, pour cette magnifique  histoire, gros bisous, ma rose d'amitié, j'aime les grenouilles... croa croa !!  Corinne (Cronin)






Mamoune 30/06/2011 19:25



croa croa, Mamoune te remercie, le RESPECT, c'est bien là où le bas blesse, aujourd'hui!!


vouloir plus ,pour se comparer au boeuf, selon Mr de La Fontaine!!


gros bsious à Bientôt..Mamoune



sumadrad 30/06/2011 13:35



c'est délicieux cette histoire mamoune......tendre et simplement belle....la beauté de la nature et sa vie ....reste éternelle....et ces bestioles sont des éléments de cette nature qui
continue cette vie qui je l'espére longtemps perdure....;agréable instant à te lire.......gros bisoussssssss
bonne  journée
amitiés
sumadrad



Mamoune 30/06/2011 16:52



la simplicité,est la plus belle chose qu'on puisse nous donner à la naissance, je n'aime pas le superflu , ni la médiocrité!!..je suis née à la campagne dans un petit village, , j'ai vécu près
d'un château où mon père y était jardinier ,


j'ai cotoyé la nature toute petite, 


je l'ai aimé elle m'a adopté,


 


j'ai partagé les bons et mauvais côtés


mon corps et mon cœur accepte tout d'elle


nous vivons en harmonie


je l'ai choisie pour vivre à l'infini


devant cette grande dame ...


belle et agréable soirée à toi , et merci pour ce commentaire qui me est proche de mes pensées..bisous...Mamoune



Kiara 30/06/2011 13:35



Une jolie histoire...


bises Mamoune.



Présentation

  • : Le blog de Mamoune
  • Le blog de Mamoune
  • : Le blog d'une jeune mamie de 50 ans... je vais vous faire voyager dans mon univers de couture, cuisine et de mamie!
  • Contact

Profil

  • Mamoune
  • Jeune mamoune dynamique,manifestant des signes de curiosité, créatrice, intellectuelle, et philosophique.j'aime le contact, écouter, partage et  transmettre mes connaissances
  • Jeune mamoune dynamique,manifestant des signes de curiosité, créatrice, intellectuelle, et philosophique.j'aime le contact, écouter, partage et transmettre mes connaissances

Recherche

Mamoune chez Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez mamoune-marie sur Hellocoton